Créer un éditeur de texte avec Qt 4 et QScintilla

Posté par seiyar81 le 23 novembre 2009 | Laisser un commentaire (0)
Qt

QScintilla est un portage de la librairie Scintilla vers le framework Qt permettant l’édition de texte, la coloration syntaxique, repliage du code etc…

Pour l’utiliser il vous faudra installer, si ce n’est déjà fait, le framework Qt : ici.
Puis une fois Qt installé, il faudra télécharger Qscintilla : ici.
Pour l’installer, ouvrez l’invité de commande de Qt (Qt Command Prompt), placez-vous dans le répertoire extrait et allez ensuite dans le répertoire Qt4 :

cd Qt4
qmake
make
make install
Ou sous Windows : qmake & make & make install puis
copy %QTDIR%\lib\qscintilla2.dll %QTDIR%\bin

Ceci fait, vous pouvez commencer à créer votre première application. Voici un exemple créant simplement une fenêtre avec un éditeur :

#include 
#include 
#include 

int main(int argc, char *argv[])
{
QApplication app(argc, argv);

QsciScintilla *scintilla = new QsciScintilla;
QsciLexerHTML *lexer = new QsciLexerHTML;
scintilla->setLexer(lexer);
scintilla->show();
return app.exec();
}

Compilez ce bout de code (n’oubliez pas de rajouter LIBS += -lqscintilla2 à votre .pro) et admirez le résutat^^
Pour colorier le texte QScintilla utilise des lexers, ici nous avons utilisé un QsciLexerHTML qui colore le Cobol HTML et avec le PHP, XML, ASP, Python, VBScript, Javascript et SGML.
QScintilla rassemble ainsi 29 QsciLexer pout tous les langages courants : C++, Java, C#, Perl, SQL, Fortran, D etc…

Mais le fait de seulement colorier du code n’est pas intéressant ni vraiment utile.
Heureusement pour nous QScintilla possède tout un tas de propriétés et de fonctions qui vont nous aider à mettre un place un éditeur de texte complet :

// Définit une couleur spécifique pour un élément : 
// ici red pour les tags PHPStart ('; ?>)
lexer->setColor(Qt::red, QsciLexerHTML::PHPStart);   

// Active la marge à gauche pour la numérotation des lignes 
// et lui assigne une largeur de 4 
scintilla->setMarginLineNumbers (1, true);
scintilla->setMarginWidth(1, "----");

// ‘Repliage’ du code (parentheses, crochets, 
, etc…) scintilla ->setFolding(QsciScintilla::BoxedFoldStyle); // Mise en surbrillance des parenthèses, crochets correspondants scintilla->setBraceMatching(QsciScintilla::SloppyBraceMatch); // Active l'auto-indentation scintilla->setAutoIndent(true); // Charge le contenu du fichier (ligne par ligne) comme source d'auto-complétion // Et assigne cette source à l'éditeur qui déclenchera l'auto-complétion dès que 3 caractères seront tapés QsciAPIs *api = new QSciAPIs(lexer); api->load("fichier.txt"); scintilla->setAutoCompletionSource(QsciScintilla::AcsAPIs); scintilla->setAutoCompletionThreshold(3); Etc... etc...

Pour la liste complète des méthodes et des classes de QScintilla direction la Doc.

Sachez également qu’une liste de fonctions propres aux éditeurs de texte existe. Vous pouvez donc aussi bien utiliser undo() / redo(), que indent()/ unindent(), cut() / copy() / paste(), insert() / insertAt() etc…

Bon codage !

Catégorie: Qt | Laisser un commentaire (0)


Laissez un commentaire